A l’école du bonheur !

Classé dans : Blog, Visualisation créatrice | 0

L’école du bonheur est l’école de Sabrina Janssens qui a un talent pour le bonheur, le sien et celui des autres. Elle vous parlera ici de la visualisation créatrice.

La visualisation créatrice est une capacité humaine qui nous a mené jusqu’à la Lune et au-delà. Tout ce que l’on imagine pour soi, on le demande à son inconscient. Et ce qu’il s’agisse de bonne ou de mauvaise choses. Autant donc rester positif et ne lui demander que du bon !

Sabrina est une prof du bonheur, et ça fait beaucoup de bien de l’écouter. Elle vous explique la visualisation créatrice comme quelque chose de très naturel pour l’être humain en l’espace de cinq minutes ! Elle l’a vécu, le vit, et le transmet, y compris à ses enfants.

Ainsi donc, pour réaliser une visualisation créatrice, il vous suffit de visualiser, c’est à dire penser à ce que vous voulez, et le ressentir pleinement comme si c’était déjà fait. Puis lâcher prise et recevoir tout ce que votre inconscient vous amène, que vous puissiez ou non voir le lien avec ce que vous avez visualisé.

Ici, l’inconscient se charge du comment vous y parviendrez, il vous apportera des occasions et des idées. Et je ne parle pas que de votre inconscient, celui de tous ceux que vous croiserez après une visualisation et qui ont un lien avec elle y est également pour quelque chose !

Nos inconscients sont liés, au delà de tout ce qu’on peut imaginer. Par exemple, il est impossible de mentir à un inconscient. Vous avez le choix d’accepter ou non que l’on vous mente, et c’est selon ce choix que vous finissez par savoir consciemment que l’on vous a menti ou pas. Mais ça sera toujours grâce à votre inconscient que vous trouverez ou non le mensonge.

Bon, c’est une autre histoire, et ça n’a pas trop sa place dans la visualisation créatrice, mais je souhaitais illustrer la connexion entre nos inconscients. Tout ce dont vous rêvez vous sera apporté sur un plateau par votre inconscient et l’inconscient collectif, grâce à la visualisation créatrice !

Suivre Marina Dejanovic:

webdesigner

Voici pourquoi j'écris : "Il n'y a pas de gens faibles, il n'y a que des gens qui ne savent pas ce qu'ils valent." Et voilà ce qui m'y pousse : "Les enfants sont des énigmes lumineuses." Des mots de Pennac, évidemment :o)

Laissez un commentaire