Echelle de conscience

Echelle de conscience

Classé dans : Blog, Techniques | 0

Voici une échelle de conscience, proposée par David Hawkins, psychologue et prix Nobel. Il s’agit d’une interprétation des fréquences que nous émettons lorsque nous ressentons les émotions. Plus la vibration est basse, plus on se sent mal, plus la vibration, la fréquence est haute, plus on se sent bien. D’après Hawkins, le monde dans sa globalité n’en est qu’au courage, une vibration moyenne de 200Hz, mais un seul être vibrant à 500 (l’amour) peut élever la vibration de 750 000 personnes qui sont à 200 !

 

Comment s’en servir ?

Vous pouvez vous servir de l’échelle de conscience de Hawkins simplement en la gardant à l’esprit. L’émotion n’est qu’un message de notre inconscient, il est utile de la ressentir, mais pas de rester dans l’émotion en la nourrissant. Et dans le domaine de l’inconscient, la volonté et l’intention font tout !

Chaque fois que vous vous sentez en colère, par exemple, dites-vous bien que c’est un simple message et qu’il est inutile de rester en colère. Demandez-vous comment vous pourrez tirer le meilleur de ce qui vous arrive, et qui vous a mis en colère. Vous savez qu’il nous arrive parfois des événements qui nous donnent des sentiments négatifs, et quelques années plus tard, on se retourne et on se dit que c’était la meilleur chose qui pouvait nous arriver, un licenciement par exemple, ou une rupture. Et bien tentez de voir ce que l’événement que vous considérez négatif aujourd’hui, peut vous apporter de positif illico !

L’angoisse et le désespoir sont un peu différent. Quand on est en colère, on est en colère après quelqu’un ou quelque chose, il se peut que ce soit soi ou quelque chose qu’on a fait, mais ça reste rare et de simple mots que l’on se dit. L’angoisse et le désespoir nous invite à un réel changement de perception de soi et du monde qui nous entoure.

Gardez simplement cette échelle de conscience en tête, et efforcer vous d’être le plus souvent à une vibration de 500, c’est à dire dans l’émotion d’amour et de respect envers soi, les autres et ce qui vous arrive. Vous verrez que plus on vibre haut, plus on s’attire de bonnes choses dans la vie !

 

Suivre Marina Dejanovic:

webdesigner

Voici pourquoi j'écris : "Il n'y a pas de gens faibles, il n'y a que des gens qui ne savent pas ce qu'ils valent." Et voilà ce qui m'y pousse : "Les enfants sont des énigmes lumineuses." Des mots de Pennac, évidemment :o)

Laissez un commentaire