Méditer seul ou guidé ?

Méditer seul ou guidé ?

Classé dans : Blog, Vous ! | 0

Méditer seul ou guidé ? Voici l’une de vos questions à laquelle je vais tenter d’apporter une réponse :

J’ai remarqué que c’est bien plus efficace lorsque je pratique avec votre cours en écoute active, que lorsque je pratique seul sans support, les sensations et les ressentis ne sont pas les mêmes (difficile à décrire mais les effets semblent différents), est-ce que vous auriez une piste à cela ?

Nicolas 

La différence entre faire tout seul et faire avec des enregistrements est en effet une question d’efficacité dans la méditation active. Nous avons plus de 50 000 pensées par jour, ce qui fait que nous pouvons plus facilement nous concentrer sur une méditation active déjà enregistrée. Il est très difficile de contrôler ses pensées autrement, et se concentrer sur un sujet. Qui plus est, beaucoup de ces pensées restent inconscientes, ce qui fait que nous pouvons facilement partir sur autre chose chaque fois que nous avons l’occasion de voir les raisons d’un blocage. C’est la principale raison pour laquelle le nombre de méditations guidées sur YouTube par exemple est aussi nombreux, l’homme ne fait rien d’inutile durablement :o)

Pour ma part, je ne pratique en solo que les méditations passives, où l’on doit se concentrer simplement sur le moment présent, et celles de visualisation créative, qui ne peuvent être faites autrement puisque c’est moi qui choisi ce que.je veux faire :o) Il m’arrive également d’enregistrer une méditation active pour moi seule, et la faire en l’écoutant, bien que pas très souvent, en général, en trouve toujours la méditation qui nous va bien au moment donné :o).

Il arrivera également un moment où une méditation qui vous a fait beaucoup d’effet ne vous en fera plus autant, c’est pourquoi je vous invite à davantage d’exploration à la suite de ce cours. J’en ferai d’autres, bien sûr, mais il est également important de changer de voix, de personnes, histoire de ne pas s’enfermer dans la vision d’une seule personne.

N’hésitez pas à me poser toutes vos questions, la rubrique « Vous ! » me permettra de vous y répondre !

Suivre Marina Dejanovic:

webdesigner

Voici pourquoi j'écris : "Il n'y a pas de gens faibles, il n'y a que des gens qui ne savent pas ce qu'ils valent." Et voilà ce qui m'y pousse : "Les enfants sont des énigmes lumineuses." Des mots de Pennac, évidemment :o)

Laissez un commentaire